Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Les Rois Souterrains

BOURBONS MAGAZINE N° 1 - AVRIL-MAI 1996

1 Juin 2016 , Rédigé par Les Rois Souterrains Publié dans #BOURBONS MAGAZINE, #LOUIS XX

BOURBONS NUMÉRO 1 - AVRIL-MAI 1996 (BIMESTRIEL 35 F)

BOURBONS NUMÉRO 1 - AVRIL-MAI 1996 (BIMESTRIEL 35 F)

 Du 1er au 26 juin, Les Rois Souterrains publieront la couverture - mais aussi le sommaire - de chacun des 25 numéros et du supplément au n° 16 de Bourbons Magazine, une revue "entièrement consacrée à l'histoire et à l'actualité d'une famille. Quelle idée ! Sans doute, mais quelle famille ! A consommer sans modération !" dixit son rédacteur en chef Bertrand Guillerm à la fin de l'éditorial du premier numéro.

 C'est à notre ami Daniel Hamiche que nous devons cette noble idée de créer il y a 20 ans un support papier ultra pointu dans sa rédaction mais aussi très fourni en photoreportages. Un manque aujourd'hui car il n'y a pas que l'hypertexte dans la vie.

 Remarque : c'est à partir du numéro 7 que Bourbons devient Bourbons Magazine - histoire et actualité des Bourbons.

 Nous remercions Claude Giry qui nous a prêté sa collection.

SOMMAIRE DE BOURBONS NUMÉRO 1

SOMMAIRE DE BOURBONS NUMÉRO 1

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article

Jean Delaforest 01/06/2016 20:12

Dans la revue "Bourbons", il existe aussi un hors-série consacré au prince Alphonse.
Il y avait également à la même époque la revue "Etudes bourboniennes" dont les numéros sont introuvables aujourd'hui.

Les Rois Souterrains 01/06/2016 20:22

Si vous relisez notre article, il est précisé qu'il y a 25 numéros (24+1 supplément). En ce qui concerne les Etudes bourboniennes, les numéros sont dans nos galeries souterraines. Patience.

Jean Delaforest 01/06/2016 14:24

Excellente idée ! On doit regretter la disparition de cette revue de qualité. Ne serait-il pas possible de numériser les 24 numéros de "Bourbons" ?

Les Rois Souterrains 01/06/2016 16:34

C'est techniquement possible. Notre procrastination doit prendre rendez-vous avec notre courage. Nous en saurons plus en juillet.